Mot-clé - confort

Fil des billets - Fil des commentaires

La maison passive, retour aux fondamentaux

A quoi sert une maison ?

Question a priori évidente, mais qui n’est pas toujours posée lors d’un chantier d’habitation.
La première fonction d’un logement, c’est la protection.
D’abord contre les intempéries, le froid, le chaud. Dans certaines civilisations, c’est la seule fonction, puisque la plus basique. Dans un projet de logement, il ne faut jamais oublier que la protection est l’essentiel.
Dans nos sociétés, vient ensuite la protection contre la violation de la vie privée. Protection des personnes et des biens. Un logement doit donc aussi assurer la sécurité.
Enfin, viennent des notions secondaires, comme le confort, l’espace et l’affichage du statut social. Tout ce qui vient renforcer l’identité de l’habitant dans la société.

La maison passive, c’est aussi une façon de retrouver l’objectif fondamental du logement : la protection contre les aléas climatiques, dans un grand confort. C’est sûrement une explication de la satisfaction des habitants de ce type de logement : profiter des technologies modernes pour mieux remplir des objectifs ancestraux. Entrer dans sa maison en sachant qu’il n’y fera ni trop froid ni trop chaud, que le vent reste dehors, que l’humidité et le bruit seront arrêtés lorsque la porte sera refermée, n’est-ce qu’on demande fondamentalement à un logement ?
La maison passive n’exclut pas la sécurité physique, l’esthétique, l’espace et même le coté statutaire de l’habitation. Mais sa philosophie remet les priorités dans l’ordre. Tout simplement !

page 2 de 2 -