Récupération de l'eau de pluie

Dans la progression écologique de la maison, il manque encore quelques étapes. Un de ces étapes est la récupération de l’eau de pluie et de l’eau à évacuer de la cave. Prévue de longue date, cette étape est enfin passée.

Il nous fallait une citerne d’un certain volume, pour assurer dans l’avenir l’alimentation en eau de plusieurs usages : arrosage des végétaux, puis alimentation du lave-linge et remplissage des toilettes. Pour ne pas entamer de gros travaux de terrassement, nous avons choisi une citerne souple installée sous la terrasse, surface perdue depuis la construction de la maison, et fermée depuis la rénovation.

La citerne souple rectangulaire fait 2 m x 6 m et peut contenir jusqu’à 6 m3, ce qui devrait être suffisant pour les besoins. Et c’est le maximum qu’il semble possible de stocker à cet endroit.

Citerne souple

Après l’ouverture d’un passage pour accéder sous la terrasse, il a fallu terrasser à la main : pas d’accès possible pour un engin, même petit. Nous savions qu’il fallait évacuer du béton d’une fosse existante puis la remplir de terre. Mais, pendant la préparation d’un sol horizontal et égalisé, nous avons découvert de nombreux blocs de béton, plus ou mois gros. Le terrassement, avec un apport de terre prélevée dans une autre partie du terrain, fut la partie la plus difficile. Heureusement que les jeunes ont bien participé !

Ensuite, la pose d’un géotextile, d’une couche de sable, et le déroulement de la citerne livrée comme une bâche fut plutôt simple. Les raccordements des différents tuyaux est accessible à un bricoleur, grâce au kit livré par l’entreprise La Citerne Verte : récupération de l’eau pluviale de la moitié du toit, récupération de l’eau du vide cave, évacuation vers le sous-sol, installation du groupe surpresseur et du robinet de sortie.

Pompe de surpression

La mise en service a été retardée par manque de pluie en ce mois d’août particulièrement sec. Puis elle fut laborieuse car il manquait un clapet anti-retour dans le kit fourni.

L’installation du collecteur d’eau de pluie sur la descente n’a pas non plus été simple : prévu pour une descente circulaire, il a fallu ruser pour le connecter à une descente métallique carrée. L’installation n’est pas très propre, heureusement qu’elle est dans un endroit discret…
Collecteur eau de pluie

La prochaine étape, peut être pour l’été prochain, sera le raccordement de cette installation au circuit secondaire d’eau de pluie prévu lors de la rénovation, qui alimente les toilettes et le lave-linge. Mais cela demande des travaux de plomberie assez techniques. En attendant, le jardin en profitera !

Mise à jour au 17 novembre : malgré les faibles pluies de l’été et de l’automne, la citerne s’est bien remplie et est maintenant presque pleine. Pas de chance, les besoins en eau du jardin sont maintenant faibles.

Citerne pleine 20181117

Forum éco-habitat

Forum éco-habitat 2016Tous les deux ans, le Parc naturel organise un forum éco-habitat unique en son genre. Cette année 2016, une nouvelle édition abordera la thématique de la rénovation énergétique. Il se déroule les 5 et 6 novembre 2016 à la Bergerie Nationale de Rambouillet.

Télécharger le programme

Je participerai à ce forum dans l’espace Echanges “entre particuliers” le dimanche après-midi. Si vous êtes dans la région, n’hésitez pas à venir écouter, voir, discuter !

Passi'bat 2016

Il n’y a pas eu de Passi’bat en 2015 ! Prévue quelques jours après les attentats de novembre 2015, l’édition 2015 a été reportée à ce printemps 2016. Toujours au même endroit, ce salon promet encore des découvertes dans ce domaine qui reste la tendance solide pour l’avenir du bâtiment.

Logo Passibat 2015

Passibat 2016

Une centaine d’exposants, un espace innovations, des mini-formations, le village BIM : le salon sera encore riche.

Les plus curieux, intéressés et les professionnels consacreront une ou deux journées au congrès.

Le mercredi, trois circuits de visites sont prévus. A choisir en fonction de vos centres d’intérêt.

Et comme d’habitude, la salon et le congrès sont l’occasion de rencontres utiles, agréables et parfois décisives ! Et comme d’habitude, je serai surtout derrière la caméra dans le congrès, alors profitons des pauses…

Alternatiba Rambouillet

Continuons les Alternatiba avec celui de Rambouillet le dimanche 20 septembre. C’est toute la journée du dimanche sur la place du Rondeau.

Alternatiba Rambouillet

Quand vous reviendrez du circuit vélo “Eco-habitat”, vous pourrez écouter une présentation de notre projet puis poser des questions, entre 16 h 30 et 18 h sur le stand “Eco-habitat”.

Voir le programme détaillé ici.

Venez encore nombreux et toujours joyeux !

Alternatiba Centre Yvelines

Le samedi 12 septembre, c’est Alternatiba, le festival des alternatives à Jouars-Pontchatrain. Resserré sur une seule journée et en un seul lieu, il sera différent de celui de SQY.

Alternatiba Jouars

Une table ronde sur les constructions “écologiques” réunissant quelques propriétaires de maisons passives ou non permettra d’échanger dans l’après-midi.

Voir le programme détaillé ici.

Venez nombreux et joyeux !

Alternatiba SQY

Le samedi 6 et dimanche 7 juin, c’est Alternatiba, le festival des alternatives. Ce festival se déroule sur 2 jours à La Verrière.

Alternatiba SQY

Il y a plusieurs liens entre notre réalisation et Alternatiba, mais deux sont plus pratiques :

  • intervention de l’architecte du projet sur le thème de la maison passive (stand le samedi, conférence le dimanche matin),
  • témoignage, questions et explications sur notre rénovation le samedi après-midi et le dimanche après-midi.

Voir le programme détaillé ici.

Venez nombreux et joyeux !

Filtres de VMC

Le détracteurs de la VMC double flux argumentent souvent contre ce système à cause des filtres, que ce soit leur coût ou la maintenance nécessaire. Il est vrai que toutes les VMC double flux sont filtrées, pour deux raisons principales : la première est la nécessaire protection de l’échangeur de chaleur contre la poussière, afin qu’il garde toute son efficacité dans le temps, la seconde est qu’il est possible et bénéfique de filtrer l’air entrant avec une VMC double flux, alors que c’est bien plus complexe avec une VMC simple flux.

Avec une VMC double flux installée correctement, les filtres sont aisément accessibles et faciles à changer. Avec une VMC simple flux, il faudrait accéder à chaque ouverture d’amenée d’air et au caisson de ventilation, souvent bien caché. A défaut de filtrer chaque bouche d’arrivée d’air, il faut penser à nettoyer les passages d’air et notamment les poumons des habitants. Pas si simple…

Filtres

La consommation électrique et le remplacement des filtres d’une VMC sont le prix à payer pour une meilleure qualité d’air. L’économie d’énergie (récupération de chaleur) et le confort (pas d’air froid amené dans les pièces) sont des bénéfices supplémentaires non négligeables !

Alors les filtres, ça coute combien ? Lors de notre installation fin 2010, nous avions acheté un lot de filtres divers (premier filtre pour l’air extérieur, filtres de l’échangeur, filtres des bouches d’aspiration) pour un total de 328 €. Comme on nous avait prévenu que les filtres nous couteraient cher car il fallait les changer tous les trois mois, nous pensions que ce stock durerait une année ou deux. Nous venons de commander quelques filtres supplémentaires pour 81 €, tout le stock n’étant pas épuisé début 2015. La consommation de filtre a donc été nettement plus faible que prévue.

Pourquoi si peu ? D’abord parce que les filtres peuvent être nettoyés. Pour le filtre d’air extérieur et ceux de l’échangeur, un minimum de compétence dans l’usage d’un aspirateur suffit à repousser les changements de filtre à une fois par an, période après laquelle les matières dans le filtre sont dégradées et plus nettoyables (cela peut générer des odeurs désagréables). Pour les filtres des bouches d’aspiration, nous avons découvert qu’ils se lavent et ils sont réutilisables une dizaine de fois (ils finissent par rétrécir et ne plus couvrir toute la grille de la bouche).

Sur les quatre premières années, les filtres nous ont donc coûté environ 100 € l’année, sans négligence sur la maintenance de ces filtres. Et quand on voit ce qui reste dans ces filtres, tout ce qui ne rentre pas dans la maison, cela reste raisonnable. Et c’est effectivement le premier poste de dépense de la VMC, devant la consommation électrique qui nous coûte environ 50 € par an (moins d’un kWh par jour).

Passi'bat 2014

Année après année, les journées de la construction passive prennent de l’ampleur. Toujours au même endroit, mais un peu plus tôt que d’habitude cette année, Passi’bat promet encore des découvertes dans ce domaine qui reste la tendance solide pour l’avenir du bâtiment.

Bannière Pass'ibat 2014

Plus d’exposants, plus de place, l’évolution est notable. Les mini-formations facilement accessibles devraient attirer tous les visiteurs du salon (entrée à 10 €).

Les plus curieux, intéressés et les professionnels consacreront une ou deux journées au congrès.

Et comme d’habitude, la salon et le congrès sont l’occasion de rencontres utiles, agréables et parfois décisives ! Si vous souhaitez me rencontrer lors de ces deux jours, je serai surtout derrière la caméra dans le congrès, alors profitons des pauses…

La maison ouvre sa porte les 7 et 8 novembre

Portes ouvertes 2014

Pour la quatrième année (déjà !), notre maison participe aux journées portes ouvertes des maisons passives en Europe. Depuis onze ans, ces journées sont organisées le second week-end de novembre, ce qui tombe le 7 et 8 novembre (la maison n’est pas ouverte le dimanche) cette année. Cela permet aux personnes intéressées de mieux se rendre compte et de dialoguer sur la maison passive, et en particulier sur la rénovation dans notre cas.

Les visites, qui durent environ 1 h 30, auront lieu :

  • le vendredi 7 novembre à 14 h.
  • le samedi 8 novembre à 10 h.

Si vous êtes professionnel(le) du bâtiment, préférez la visite du vendredi : les explications, questions et les points d’attention sont différents selon les visiteurs et les années précédentes ont montré que le vendredi était l’occasion de rencontres plus professionnelles.

La visite du samedi est souvent plus familiale, les enfants sont les bienvenus.

Pour que ces visites - gratuites - soient profitables, le nombre de places est bien sûr limité. Les premiers inscrits pourront donc choisir leur créneau, pas les derniers.

Comment s’inscrire ? En envoyant un courriel (email) à “visite@renopassive.fr”, avec votre nom (celui de chaque visiteur si vous êtes plusieurs) et le créneau horaire souhaité. Vous avez même le droit de mettre un sujet au courriel ;-)

L’inscription est considérée comme acceptée si vous recevez une confirmation avec le détail de l’accès.

Si vous souhaitez observer les aménagements intérieurs, vous serez encore déçus : si l’extérieur est terminé depuis quelques trois ans, l’intérieur a peu avancé.

Forum Éco-habitat le 11 et 12 octobre

Forum Eco Habitat 2014Comme tous les deux ans, le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse organise le forum éco-habitat. Cette année, il aura lieu à la fondation de Coubertin, plus facile d’accès en transport en commun que le Moulin d’Ors à Chateaufort, les 11 et 12 octobre 2014.

Entre les rencontres et les exposants locaux, vous pourrez y trouver idées et connaissances.

Le programme complet.

Comme il y a 4 ans, nous pourrons y parler du projet de rénovation passive, je serai présent sur le forum de rencontre entre particuliers les après-midi du samedi et du dimanche.

- page 1 de 6