Isolation du sous-sol : polyuréthane projeté

C’était la dernière grande étape pour obtenir une maison techniquement passive : le plafond et le haut des murs du sous-sol a reçu sa couche d’isolant. Pour diminuer l’épaisseur et garder une hauteur utilisable, nous avons choisi le polyuréthane.

Camion SynersolEt pour renforcer l’étanchéité qui pouvait encore être améliorée, c’est de la mousse projetée, celle qui envahit tous les recoins, qui a été mise en oeuvre par eFrance Isolation qui utilise le procédé SynerSol.

Soyons francs : le produit n’est pas écologique. Le seul vert, c’est sa couleur après vieillissement. Mais il a quand même de sérieux atouts : performant, sa conductivité thermique de 0,025 W/mK le rend meilleur isolant que la plupart des autres produits. Et comme tout isolant bien appliqué permet d’économiser de l’énergie, c’est quand même plus écologique que de ne pas isoler. La mousse projetée a aussi pour avantage d’annuler les coûts de transport sur le chantier, puisque les composants liquides sont stockés dans des cuves dans le camion qui amène les applicateurs. Le volume n’apparaît qu’après application sur les parois !
En contrepartie, l’application est “sale” : les vapeurs dégagées exigent le travail avec masque à gaz et combinaison intégrale. Les projections collent sur tout, il faut très bien protéger ce qui ne doit pas être isolé. Dans notre cas, la protection était insuffisante et nous n’avons toujours pas fini le nettoyage… Projection de la mousse de polyuréthane

Une des principales fuites dans la maison se trouvait en haut de ce mur, où était l’ancien tableau électrique. Pas sûr que l’air arrive encore à passer : Mousse sur trou électrique Si la mousse de polyuréthane n’est pas considérée comme un pare-vapeur, l’air et l’humidité ont tout de même du mal à se frayer un chemin !

Le procédé Synersol est destiné à isoler les … sols. Si le produit s’applique plutôt bien sur les murs et donne un état de surface correct (mais pas lisse), il n’est pas adapté à la projection au plafond. Non seulement, il coule vers le sol (sans tomber), mais en plus il ne peut pas être projeté perpendiculairement au plafond. Ce qui donne un aspect final peu engageant. Il faudra trouver un moyen d’abraser le surplus de mousse (il y a 25 cm par endroit pour 20 cm prévu) pour retrouver un plafond correct. L’autre défi est de trouver une finition qui n’exige pas de traverser l’isolant (pour éviter tout pont thermique).
Isolation sous-sol

L’efficacité de l’isolant se fait nettement sentir, mais d’une façon inattendue. Si l’intérieur de la maison (la zone habitable) n’a pas subi de modification (c’est l’été), le sous-sol est devenu plus frais. En effet, maintenant que le plafond et le haut des murs du sous-sol est fortement isolé, la principale zone d’échange thermique est le sol. or celui-ci est en contact direct avec la terre à plus d’un mètre sous le niveau du terrain, donc qui reste fraîche comme dans une cave souterraine.

Commentaires

1. Le par jcm

Combien vous a couté cette mousse?
avez vous un détail de tous les coût?

2. Le par admin

7000 euros TTC pour toute l’isolation du sous-sol.

Pas encore de détail de tous les coûts, c’est un travail qui me reste à faire.

3. Le par briscard

j’ai utilise le procede synersol chez moi, ideal pour mon projet avec chauffage au sol et finition beton cire. je compte comme vous le faire pour mon sous sol, je reconnais que la finition ne vaut pas les plaques mais rien de mieux pour la rupture des ponts thermiques.

4. Le par admin

Je persiste à conseiller de trouver un autre procédé que SynerSol pour le plafond. Il semble que certaines techniques de projection sont mieux adaptés au plafond. Bonne recherche !

5. Le par Hashad

Bonjour,
Je cherche à isoler une partie de ma façade correspondant à un pont thermique (Jonction dalle-mur parpaing)
Il s'agit de couvrir la façade sur un bandeau de 25 cm de haut et 10 cm d'épaisseur (d'isolant) et sur une longueur de 22 mètres. ce qui represente un volume de mousse projetée d'environ 0.55 mètre cube.
Sauriez vous me dire combien reviendrai le coût des travaux sachant que le lieu c'est Evry dans l'Essonne.

6. Le par admin

Bonjour,

Aucune idée ! Il faut s'adresser à un projeteur de mousse pour avoir un devis.

7. Le par hashad

Quelqu'un aurait une adresse ou cordonnées d'un projeteur de façade.
Merci

8. Le par Gwen

Bonjour,

Je suis un peu dans la même démarche d’isolation du plafond de mon sous-sol et je me pose des questions sur les épaisseurs à adopter sur les hauts de murs pour réduire les ponts thermiques (par contre, je pars sur une solution à base de plaques de PS extrudé).
J’ai lu dans votre article que vous avez projeté entre 20 et 25 cm au plafond. Quelle épaisseur avez-vous projeté sur le haut des murs ? Et sur quelle hauteur ?

Merci

9. Le par admin

Bonjour,

Sur le haut des murs, il y a 10 cm de mousse PU, sur 80 cm de haut. Mais c’est le calcul par le BET qui donne ces valeurs, elles n’ont donc de sens que dans ce projet.

10. Le par Gwen

Re-bonjour,

Je reviens vers vous au sujet de l’isolation de mon vide sanitaire.
J’ai réalisé mon isolation avec 80 mm de PS extrudé (collé, étayé) sous les hourdis polystyrène qui étaient déjà présents. Du côté des refends, je suis descendu au maximum (autour de 50 cm) pour limiter les ponts thermiques (avec une épaisseur de 40 mm).

J’ai réalisé l’opération d’isolation aux mois de mars et avril, je n’ai donc pas d’estimation fiable sur les gains en termes de chauffage.

Par contre, j’ai quand même constaté une augmentation du taux d’heures creuses sur ma consommation de chauffage (passage de 40 à 50% environ). Cela laisse penser que la montée en température du matin se perd moins dans la journée (moins besoin de compenser en heures pleines).

En tous cas, merci pour vos informations.

11. Le par jack333

est-ce qu’il a été possible d’araser ou de mettre une finition.
(autre solution : faire des peintures néolithiques)
a+

12. Le par admin

Bonjour,
Ce n’est pas encore fait, mais une solution avec arasement et pose de plaques sans rupture de pont thermique ni rupture de la barrière d’étanchéité se dessine. Il faut encore un peu de budget et de temps…

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs