Passage en mode été du chauffe-eau solaire

L’été arrive enfin pour de vrai ! Comme chaque année au mois de juin, nous venons de passer le chauffe-eau solaire (CESI) en mode été. Comment ?

Dans nos choix initiaux, nous avons choisi d’augmenter la proportion de l’eau chaude sanitaire chauffée par le soleil en installant de grands panneaux. Plus exactement, ce sont 40 tubes (voir ici). Mais l’été, la production est très intense et la consommation inférieure à celle d’hiver. Nous avons donc eu des épisodes de surchauffe du ballon d’eau chaude, dont les 400 litres ont presque atteint le point d’ébullition !

Tubes solaires hiver, juin 2024

Les 40 tubes en position hiver : captation maximale

Pour éviter ça, il suffit de diminuer la surface de captation de l’énergie solaire. Plusieurs méthodes existent, dont la simple couverture des panneaux. Mais avec les tubes, il suffit de le retourner pour annuler leur puissance. C’est facile de les faire tourner à la main de 180°, c’est l’affaire de quelques minutes. Une fois au début de l’été, une fois à la fin de l’été pour retrouver la puissance maximale en les orientant tous bien face au soleil.

Tubes solaires été, juin 2024

Les 40 tubes en position été : seuls 20 captent l’énergie solaire, les autres (clairs) sont retournés et donc inactifs.

Cette méthode pour éviter la surchauffe ne serait plus nécessaire avec des tubes plus modernes. La protection anti surchauffe est maintenant intégrée dans les tubes. Mais les tubes solaires sont des composants durables, il n’est pas prévu de les changer.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs